A l’amicale des écoles

A l’amicale des écoles

Départs et changements chez les parents d’élèves du Bosquel

L’assemblée générale de l’association des parents d’élèves du Bosquel, Esserteaux, Flers-sur-Noye, a réuni foule. En effet, tous savaient que le couple Ansard allait quitter ses fonctions au sein de l’association après avoir œuvré 9 ans pour le bien-être des enfants scolarisées dans le regroupement.

M. Ansard était vice-président de 1984 à 1986 puis président depuis 1987. Son épouse était secrétaire. De nombreux amis se sont joints à eux pour le verre de l’amitié. Outre le titre de président d’honneur, M. Ansard a reçu un appareil-photo et son épouse, une plante.
Le bureau a été presque renouvelé dans sa totalité présidente, Mme Gabelle, vice-président, Mme Dufeuille, secrétaire, Mme Gressier, secrétaire adjointe, M. Pecqueur, trésorier, M. Ehrhardt, trésorier adjoint, M. Cense. Par ailleurs, Mme Griette a été nommée conseiller technique.

A l’amicale des écoles

L’assemblée générale tenue samedi dernier, en la salle polyvalente de Flers-sur-Noye, a vu le départ du créateur de l’Amicale des écoles.
C’était en 1984. Cette année là, Maurice Ansart créait l’Amicale des parents d’élèves de Flers-sur-Noye, école encore à classe unique. Associé aux enseignants, Maurice Ansart s’efforçait de créer un regroupement pédagogique, avec les communes voisines et ses vœux étaient enfin réalisés, en septembre 1988 : Flers-sur-Noye, Essertaux et Le Bosquel rassemblaient leurs écoles ! Tout naturellement, l’ensemble des parents proposaient à Maurice Ansart de prendre la présidence de l’Amicale des écoles du regroupement… et, sous impulsion, de nombreuses manifestations étaient organisées : une kermesse, chaque année, avec la course d’ânes, des après-midi “crêpes”, des soirées dansantes… Avec, pour principal objectif, d’apporter une grande part des finances nécessaires à la réalisation de projets tels que sorties diverses et, surtout, classes de neige !

N’ayant plus d’enfant à l’école primaire, Maurice Ansart quitte la présidence de l’Amicale. Il y sera remplacée par Mme Marie-Renée Gabelle qui, à son tour, aura la charge de représenter les cinquante cinq familles et les quatre-vingt quatre élèves du regroupement ! Mais Maurice l’a promis : il donnera encore bien un coup de main !

Les commentaires sont clos.