Nawal El Moutawakel

Nawal El Moutawakel

UN RETOUR AUX SOURCES à AMIENS et FLERS-SUR-NOYE

En 1984, NAWAL EL MOUTAWAKEL entre dans histoire comme la première femme arabe Africaine et musulmane à remporter une médaille d’or aux Jeux Olympiques de LOS ANGELES en pulvérisant en même temps le record d’Afrique du 400 m haies en 54 s 61.

Mais ce qui est exceptionnel est que l’entraineur de NAWAL était un professeur de français, Jean François COQUAND (aujourd’hui promu Directeur de la Jeunesse et des Sports à Amiens )
Ce dernier avait fait la connaissance de NAVVAL à CASANBLANCA et après avoir convaincu NAWAL de s’aligner sur le 400 m haies, Jean François COQUAND amenait son « élève » Jusqu’au titre olympique .
Quelques semaines avant les Jeux de 1984, NAWAL était venue se préparer sur la piste du Stade URBAIN-WALLET et sur les chemins de FLERS-SUR-NOYE (M. et Mme COQUAND Résidaient à cette époque dans le logement de l’école).

Depuis plusieurs mois, NAWAL qui n’était pas revenue depuis 27 ans, avait promis à son ancien Entraineur qu’elle ferait tout pour lui rendre visite.
En dépit d’un emploi du temps chargé (elle est aujourd’hui Présidente de coordination des Jeux Olympiques dlété de 2016) NAWAL a tenue sa promesse.
Mieux, elle a accepté d’être la marraine de la course féminine « l’AMIENOtSE » organisée par Chantal LANGLACE.
NAWAL EL MOUTAWAKEL est aujourd’hui repartie à CASABLANCA, non sans avoir fait un détour par FLERS-SUR-NOYE !

Souvenirs Souvenirs : A l’époque NAWAL participait en toute simplicité aux kermesses de L’école de FLERS-SUR-NOYE !

Les commentaires sont clos.